Présentation du livre «Ex Machina - Sébastien Mettraux» le 30 mai 2017 à la librairie Archigraphy, Genève, à 18h en présence de l'artiste

Le livre a été verni à l’occasion du vernissage de l'exposition « Ex Machina - Sébastien Mettraux » le dimanche 21 mai 2017, sur la voie 3 de la gare de Vallorbe. Cette exposition portée hors les murs par le Centre d’art contemporain d’Yverdon-les-Bains se déploie sur 100m2 dans une halle désaffectée des CFF et dure jusqu’au 18 juin. Pour plus d’informations: ici


Ex Machina — Sébastien Mettraux
cycle de peintures développé entre 2015 et 2017.

 

24 x 30 cm
104 pages, 30 images
français/allemand/anglais
ISBN 978-2-88474-778-3
CHF 38.—

infolio.ch 
lapage.ch

Depuis le milieu du XIXe siècle, les progrès techniques ont fasciné les artistes. Lauréat de la bourse culturelle de la Fondation Leenaards, Sébastien Mettraux décide à son tour de célébrer la machine avec l’humble ambition de peindre avant tout le paysage de sa région sous l’angle de son industrialisation. Cet ouvrage présente cet ambitieux cycle de peintures – développé principalement entre 2015 et 2017 – commenté par six auteurs: Marco Costantini, Laurence Schmidlin et Karine Tissot, historiens de l’art ; Gabriel Dorthe, philosophe ; Jean-Daniel Dessimoz, docteur ès sciences techniques ; Simon Leresche, historien.

Seit der Mitte des 19. Jahrhunderts fühlten sich die Künstler von den Fortschritten der Technik angezogen. Auch Sébastien Mettraux, Träger eines Kulturstipendiums der Fondation Leenards, beteiligt sich im Bestreben, die Landschaft seiner Region vor allem aus dem Blickwinkel ihrer Industrialisierung zu malen, an der Würdigung der Maschine. Seinen anspruchsvollen Gemäldezyklus, den er hauptsächlich zwischen 2015 und 2017 schuf, kommentieren in der vorliegenden Publikation sechs Fachleute: die Kunsthistoriker/innen Marco Costantini, Laurence Schmidlin und Karine Tissot, der Philosoph Gabriel Dorthe, der Technikwissenschaftler Jean-Daniel Dessimoz und der Historiker Simon Leresche.

Since the mid-19th century, technical progress has fascinated artists. Winner of a culture grant awarded by the Fondation Leenaards, Sébastien Mettraux decided to celebrate the machine with the modest aim of painting the landscape of his region from the point of view of its industrialization. This book features Mettraux’s ambitious cycle of paintings – mainly developed between 2015 and 2017 – which six authors consider and comment on in turn, the art historians Marco Costantini, Laurence Schmidlin, and Karine Tissot; the philosopher Gabriel Dorthe; Jean-Daniel Dessimoz, a doctor in technical sciences; and finally the historian Simon Leresche.